Contre La Pollution !!!  
 
  Animaux martyrisé ! 04/12/2016 16 04 15 (UTC)
   
 
S. M., le 25 janvier 2007
 

 

 

Un phoque dépecé vivant!

 

Liens anti fourrures : http://www.antifourrure.org/
http://www.strasbourgcurieux.com/fourrure/
http://strasbourgcurieux.free.fr/fourrure/fourrure%20de%20luxe.htm
haut

 


La consommation de viande est source de pauvreté dans le monde


environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète Terre
 
20 milliards d'animaux d'élevage sont élevés industriellement sur notre planète.

Que mangent-ils ?

Par exemple, 49% de la consommation mondiale de céréales dont 90% de la récolte de soja   leur sont destinés.

Ainsi, pour produire un kilo de viande de boeuf, il faut   9 kilos de céréales.

 Dans de nombreux pays du Tiers Monde l'agriculture traditionnelle a été convertie en agriculture intensive dans le but de produire les céréales et arachides nécessaires à l'engraissement des animaux d'élevage. Ainsi, 60% du fourrage (blé, soja, cacahuètes) utilisés par l'élevage industriel est importé du Tiers Monde au détriment des populations locales.

Pour obtenir un steak de 200g il faut presque 2kg de blé avec lesquels on pourrait nourrir 8 enfants. 40 000 enfants meurent de faim chaque jour !

80 millions d'hommes meurent de faim chaque année. En réduisant leur consommation de viande de 10% seulement, les pays industrialisés permettraient à 100 millions d'hommes de se nourrir pendant un an. Personne ne devrait souffrir de la faim.

"Le bétail des riches

mange le pain

des pauvres"
 

Forêt vierge :

Toutes les 2 secondes une surface de forêt vierge équivalente à un terrain de football est détruite, dans la plupart des cas pour obtenir de nouveaux pâturages. Pour produire un hamburger il est donc nécessaire de détruire 5m2 de forêt vierge. Les conséquences de cette destruction pour le circuit de l'eau et le climat de la terre sont incalculable

Eau potable : 50% de la consommation d'eau potable totale sont destinés à l'élevage industriel : Pour produire un kilo de viande on utilise 100 fois plus d'eau que pour produire un kilo de blé ou de légumes.

1 kg blé nécessite 106 Litre d'eau.
1 kg pommes de terre nécessite 150 Litre d'eau.
1 kg pommes nécessite 50 Litre d'eau.
1 kg viande de porc nécessite 9700 Litre d'eau.
1 kg boeuf nécessite 32000 Litre d'eau.

Fumier et purin : Pour chaque kilo de viande de porc produit, on génère 15 kg de purin. En Allemagne cela représente 66 millions de tonnes par an, en France bien plus. Le nitrate qu'il contient, pollue les nappes phréatiques et les rivières. En s'évaporant, l'ammoniaque contenu dans le fumier et le purin est en partie responsable des pluies acides qui contribuent à endommager les forêts.

Matières premières : Un tiers des matières premières mondiales - aliments à base végétale, carburants fossiles, bois, minéraux - est utilisé au service de l'élevage industriel.

Erosion des sols : La production de viande et de lait est responsable de 85% de l'érosion mondiale, ce qui représente 24 milliards de tonnes par an.

 

Les animaux ont aussi une conscience. Ils souffrent

 

Botox : des animaux maltraités pour une illusoire beauté : http://www.protection-animaux.com/initiatives/botox/index.html

 

La longue tradition végétarienne de l'Inde repose sur des principes religieux et philosophiques. Mais la consommation de viande y progresse. A travers le monde, environ deux tiers de la population ont une alimentation essentiellement végétarienne et environ un tiers une alimentation carnée. La superficie de la Terre ainsi que les quantités d'eau et d'énergie utilisées pour produire la viande sont considérablement plus importantes que pour produire des plantes. Le régime à forte proportion carnée exerce sur l'environnement une pression irréversible. Les générations futures seront privées de ressources essentielles si le monde d'aujourd'hui continue à consommer de la viande en quantité. En outre, les nutritionnistes ont prouvé que la consommation trop abondante de viande favorise l'apparition des maladies cardio-vasculaires et de certains cancers. Une évolution naturelle vers une alimentation plus équilibrée -plus riche en légumes et en fruits et moins riche en viande- serait bénéfique pour la planète comme pour les êtres humains.

(365 jours pour réfléchir à notre Terre de Yann Arthus-Bertrand, Editions de la Martinière)

_____________________

 

Le foie gras industriel bientôt illégal en Europe ?

 

Caméra au poing

Vidéos sur le gavage et le foie grasPlus de 30 millions d'oiseaux sont gavés chaque année en France. La plupart sont enfermés en cages de batterie si étroites qu'ils peuvent à peine bouger. On leur enfonce un tube de métal dans la gorge jusqu'à l'estomac. Leur foie devient énorme. Ils peinent à respirer.

 

 

nature, environnement, écologie, biologiqueEt si nous mangions moins de viande, une chronique d'Hubert Reeves : http://www.canoe.com/infos

 

 

 

Terre sacrée se prononce pour l'abolition de la souffrance physique et morale, de l'homme comme de l'animal.

 

condition de vie des animaux d'élevage"Terriens", un film cru sur la souffrance animale : http://video.google.fr/videoplay?docid=4093730216074063220

en anglais sous-titré de 1h35, mis en ligne le 18 février 2007. Haut débit indispensable.
 

 

condition de vie des animaux d'élevage
nature, environnement, biologique, écologieExcellents petits clips que nous vous recommandons vivement, enfin disponible en Français... http://www.themeatrix.com/french/ - http://www.themeatrix2.com/french/ (haut débit indispensable)

 

condition de vie des animaux d'élevage

La disparition des grands singes
Une extinction inévitable?


Depuis une cinquantaine d'années, le développement de l'homme sur la planète se poursuit au détriment de nos cousins grands singes. On répertorie actuellement plusieurs menaces :

Destruction de l'habitat naturel par l'homme.
Afin d'augmenter les surfaces agricoles l'homme détruit de manière intensive les forêts. Déforestation, mises en cultures, construction de routes, le domaine naturel des grands singes se rétrecit de manière drastique.

Au rythme actuel, le Programme des Nations Unies pour l'Environnement estime que l'habitat forestier des grands singes africains en 2030 sera diminué de 90%. La situation pour les gorilles sera bien pire : c'est 99% de leur habitat qui aura disparu !

Maladies, épidémies
Le virus Ebola est aussi meurtrier pour l'homme que pour les chimpanzés et les gorilles. Plusieurs milliers de primates ont ainsi été décimés lors des dernières épidémies du virus.

Les maladies propres à l'homme (comme la pneumonie) sont également potentiellement dangereuses pour les singes...

Chasse et braconnage
Les populations rurales braconnent et chassent les grands singes, malgré les interdictions gouvernementales. Cette pratique est certes condamnable mais néanmoins expliquable dans un but alimentaire. Plus coupable et moins pardonnable est le braconnage effectué dans le but de vendre des jeunes singes.

Et maintenant ?
On estime qu'il ne reste, actuellement, que 300 à 400 000 grands singes sur la planète. De nombreuses organisations et associations luttent sur le terrain, pour enrayer ce déclin. Le combat n'est pas gagné d'avance car cette extinction ne passionne pas vraiment les populations et les gouvernements. C'est pourtant un risque majeur pour la biodiversité... et pour l'homme.

En sauvant les grands singes, l'homme pourrait pourtant se sauver lui-même.

Programmes et associations
Le GRASP (Great Apes Survical Project) lancé par les Nations Unies en 2001 regroupe vingt-trois pays africains et asiatiques. Son but est de financer des actions de protection, d'études et de sensibilisation des populations locales pour la survie de grands singes.

L'institut Jane Goodal et la Fondation Dian Fossey sont également présents sur le terrain et mènent des actions concrètes comme le financement de centres de recherches dédiés aux gorilles et aux chimpanzés.

Appel pour sauver les grands singes

Les grands singes (gorilles, chimpanzés, bonobos,  orangs-outans) sont nos plus proches parents du monde animal. Nous partageons avec eux des origines communes.  Par son action l'homme risque de provoquer leur disparition. Si aucune mesure d'envergure n'est entreprise très rapidement, ils ne pourront survivre sur cette planète qui est aussi la leur. D'autres espèces sont menacées et disparaissent du fait de la surexploitation des ressources par l'homme, mais si nous restons incapables de réagir pour sauver les grands singes, si proches de nous, comment empêcher des disparitions encore plus massives?


Afin de mobiliser toutes les instances internationales , Pascal Picq, paléoanthropologue au Collège de France, lance un appel auquel tous les citoyens concernés peuvent se joindre. Pour cela, connectez-vous sur les sites ci-dessous: 

http://www.cite-sciences.fr/petition/grands-singes/

http://www.janegoodall.fr/htfr/grands_singes.htm

http://bonoboducongo.free.fr/

http://www.hominides.com/

 

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

condition de vie des animaux d'élevageDéclaration universelle des droits de l'animal

 

Pétition 2007 pour le sauvetage de milliers de jeunes lévriers/podencos en Espagne

 
Nous demandons au Ministre Espagnol de l'environnement, Mme Cristina Narbona, de mettre fin à la chasse avec des lévriers et des podencos en Espagne.   Nous sommes indignés par la maltraitance continuelle et la cruelle mise à mort de ces chiens, qui n'ont même pas le statut de "chiens de compagnie", eux qui ont été depuis des siècles des chiens de compagnie de prédilection de la noblesse dans toute l'Europe.

Est-ce là la cause pourquoi on croit pouvoir les maltraiter pendant toute leur vie, une fois superflus après la saison de chasse, les pendre les pieds touchant tout juste le sol, les brûler vif, les empoisonner à l'herbicide, leur couper la truffe ou les pattes au sécateur, les traîner derrière les voitures, les jeter au fond d'un puits,... bref de leurs infliger des tortures atroces ou de les abandonner et les laisser mourir de faiblesse ou par accidents, eux qui sont sensibles comme nous à la douleur? Ou est-ce parce que les chasseurs savent qu'ils ne seront jamais punis (dans la grande majorité des cas)?

Ces atrocités envers des chiens innocents sont indignes d'une Espagne moderne (au sein de l'Europe où la chasse avec des lévriers est défendue depuis longtemps)! Mettre fin à la chasse avec des lévriers en Espagne serait la meilleure des solutions pour en finir avec ces abominables coutumes!


Kathi Backes, présidente de SOS-Lévriers.

 

Sauvez les lévriers d'Espagne. Signez la pétition

nature, environnement, biologique, écologieSauver les lévriers d'Espagne : http://www.sos-levriers.org/

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

Victoire : Selon la nouvelle réglementation européenne, les oeufs de poules provenant des élevages industriels doivent être étiquetés "oeufs de poules élevées en cage".

 

 

Rappelons qu'aujourd'hui, plus de 90 % des poules pondeuses de France sont élevées intensivement, dans des hangars sans fenêtre, pouvant contenir de 10 000 à 70 000 volailles. Les poules sont élevées dans des rangées de cages superposées, et dans chaque cage se trouve 4 à 5 poules. Chaque poule ne dispose pas plus de 550 cm2, c'est-à-dire pas même l'équivalent d'une feuille de papier A4


En savoir plus

 

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

Lu sur un forum, de Rachid le 10 janvier 2006 : Des poulets enterrés vivants ou brûlés vifs pour des soupçons de grippe aviaire... Je trouve ces méthodes rétrogrades. Ils n'avaient pas d'autres moyens pour lutter contre ce virus? Et le pire c'est qu'il y a des cons qui rigolent à la vue de ce coq brûlé vif... pfffffff

Patrice Favaro : écoeurement.


Oui écoeurement sans limite devant ces images de milliers de poulets enterrés vivants (ça va plus vite), ces volailles palpitantes qu'on étouffe en vrac dans des sacs poubelles (ça va plus vite), ces dindons qu'on jette encore frémissants dans des incinérateurs (ça va plus vite). La psychose de la grippe aviaire nous montre à quel point la barbarie est habituelle à l'homme.

 

nature, environnement, biologique, écologieVivisection : quand l'homme se fait monstre : http://www.artezia.net/animaux/vivisection/vivisection.htm

nature, environnement, biologique, écologieLe groupe de musicien Goldfinger a fait une chanson et un
clip pour dénoncer les souffrances des animaux à travers le monde
 http://www.pelosanimais.org/recursos/free_me_go

 

Contre l'esclavage animal

 

environnement, nature, écologie, biologiquePlus de 30 millions d'oiseaux sont gavés chaque année en France. La plupart sont enfermés en cages de batterie si étroites qu'ils peuvent à peine bouger. On leur enfonce un tube de métal dans la gorge jusqu'à l'estomac. Leur foie devient énorme. Ils peinent à respirer...

La suite sur http://www.stopgavage.com/

87% du foie gras français est issu de canards élevés en cages individuelles. (Source :Etude réalisée par l'ITAVI et le CIFOG pour le compte de  l'OFIVAL publiée en juin 2003).

Seul le label  bio et le label rouge garantissent que les animaux ont vécu en plein air.

Vidéos nécessaires pour la prise de conscience : http://www.stopgavage.com/videos.php

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

nature, environnement, biologique, écologieStop au commerce de fourrures
de chiens et de chats !
http://www.30millionsdamis.fr

nature, environnement, biologique, écologie La fourrure de chiens et chats : un marché mondial : http://www.animaux-familiers.org

nature, environnement, biologique, écologieNon à la fourrure : http://www.fourrure-asie.info/

 

condition de vie des animaux d'élevage

PETITION POUR DEMANDER L'ABOLITION DES CAISSONS A VIDE D'AIR, source de beaucoup de souffrance inutile : http://cousin.pascal1.free.fr/petition.html


 

Manifeste pour l'interdiction de l'élevage intensif des poulets

 

L'élevage standard des canards

environnement, nature, écologie, biologiqueEnviron 80 millions de canards sont abattus chaque année en France. La plus grosse partie des canards maigres est élevée intensivement, dans des hangars sans fenêtre, qui peuvent contenir 10 000 volailles. On compte 11 à 15 canards par m2 (1). Les canards mâles sont abattus à 84,3 jours en moyenne et les femelles à 69,2 jours. Les animaux n'ont jamais accès à un parcours extérieur (2). Ils sont élevés sur caillebotis ou sur litière. Les canards ont été sélectionnés génétiquement pour alourdir leur carcasse de façon à produire un meilleur rendement en filet et en carcasse.

Problèmes de bien-être

Parce que les souches de canard utilisées sont des souches lourdes, ils ont des difficultés pour marcher et peuvent souffrir de problèmes aux pattes. Ils peuvent également être victimes de douloureux ulcères aux pattes et de graves troubles respiratoires. Les canards ont généralement le bec épointé afin de limiter les blessures qu'ils peuvent s'imposer mutuellement, cette agressivité étant due aux densités d'élevage trop élevées et à l'absence de points d'eau pour patauger (3). Cette opération est très douloureuse. Les canards sont également dégriffés. Ils ne reçoivent aucun point d'eau dans lequel ils peuvent patauger, ce qui constitue une grave privation pour ces oiseaux qui passent normalement la plus grande partie de leur temps sur l'eau.


Du fait de cette absence d'eau dans laquelle les canards peuvent plonger leur tête, leurs yeux s'entourent parfois de croûtes, ce qui dans les cas les plus extrêmes, les rend aveugles.

La suite sur : http://www.pmaf.org/labels/page.php?content=canards.html

 

condition de vie des animaux d'élevageLettre à envoyer au gouvernement chinois et à l'ambassade de Chine chinaemb_fr@mfa.gov.cn :

environnement, nature, écologie, biologiqueMonsieur l'Ambassadeur,

La chine est un pays magnifique, sa population est intelligente et bénéficie d'une culture que beaucoup vous envie. Or en parallèle votre peuple agit avec la plus horrible des barbaries à l'égard de chiens et de chats, animaux familiers et meilleurs amis de l'homme que vous torturez pour en faire un commerce ignoble de fourrure.

Vu de France, ces attitudes sont totalement indignes d'êtres humains et je souhaite vraiment que mon message partagé par beaucoup d'autres ait suffisamment d'impact pour que vous puissiez intervenir pour l'arrêt de ces horreurs.

Je vous en remercie.


Qui veut bien traduire en chinois?

 

"On reconnait le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux." Gandhi
Il parait qu'ils ne peuvent pas s'exprimer. Alors après nous être immergés dans un élevage industriel de cochons, nous avons donné la parole aux grosses bêtes roses. Et bien ce qu'elles ont à nous dire n'honore guère notre espèce.

Après être descendu dans cette page, il est à parier que vous ne verrez plus votre saucisson du même oeil...

 

copyright © Sue Coe, 1998

 

nature, environnement, biologique, écologieVidéo à voir absolument jusqu'au bout. Très dur. Montez vos enceintes! L'homme le plus cruel des animaux. Arrêtez le massacre! : http://www.shkd.org/common/Soundslides/Corrida/

nature, environnement, biologique, écologieAlliance pour la suppression des corridas : http://www.anticorrida.org/index2.htm

Fédération des luttes pour l'abolition de la corrida

nature, environnement, biologique, écologieComité radicalement anti corridas : http://www.anticorrida.com/html/pagecrac.htm

 

L'univers concentrationnaire des animaux d'élevage

La vivisection : Quand l'homme se fait monstre

 

S. M., le 28 janvier 2007

 

 

Pensez au label bioenvironnement, nature, écologie, biologiqueManger de la viande industrielle est un acte cruel

 

 

Chaque année, dans l'ensemble du monde, 45 milliards d'animaux sont tués pour nourrir les hommes. La plupart sont élevés en batterie. Ils n'ont pas de place pour se mouvoir et ne voient jamais le jour.

En France par exemple, il s'agit de 771 millions 961 000 de gallinacés, 25 millions 852 827 de porcs, 78 millions 483 000 de dindes et canards, 5 millions 708 544 d'ovins, 843 276 de caprins et 36 645 d'équidés, soit un total de 928 millions 996 923 animaux.

 

Un conseil : manger moins de viande et bio ou label rouge

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

Autres pages:

condition de vie des animaux d'élevageViande Halal pour les musulmans et Cachère pour les juifs, des pratiques dénoncées par Isabelle, lanceuse d'alerte pour Terre sacrée

Abattage rituel Halal ou Cachère, une honte!Je ne me doutais pas devoir souffrir un jour, souffrir tout court et encore moins au nom d'une religion.

J'entendais parler ces hommes de viande halal obtenue au travers d'un rite musulman et même de viande cachère voulue dans le rite juif.

Il était question d'abattage selon certaines règles, sans étourdissement possible.

Bien malheureusement je pus plus tard constater à mes dépends que ces mêmes règles n'étaient pas respectées…

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioFranska et les derniers ours des Pyrénées

environnement, nature, écologie, biologiqueCe ne sont pas les "bergers" mais les chasseurs éleveurs porteurs de fusils qui menacent les ours pyrénéens et cet article  le prouve  puisqu'il se rencontre des éleveurs pro-ours donc pro-nature.

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioLes animaux ont-ils une âme?

environnement, nature, écologie, biologiqueDescartes pensait il y a seulement trois siècles et demi que les animaux étaient des machines. Et lorsque l'on regarde autour de nous, il semble bien que ce soit toujours la conviction implicite ou explicite de nombre de nos contemporains. Mais justement, comment se fait-il que l'on traite encore aujourd'hui les animaux comme des machines ou des "" légumes "" bons à être poussés sans ménagement vers l'abattoir? En fait, cela nous arrange bien, car s'il fallait reconnaître que les animaux ont une conscience, c'est notre "Système" dans son ensemble qui basculerait.

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioEchange passionnant de courrier sur la corrida

environnement, nature, écologie, biologiqueSavez-vous que la corrida est une tradition?

 

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioAppel de la Protection mondiale des animaux de ferme (PMAF)

environnement, nature, écologie, biologiqueOui, vous avez bien lu. Une poule pondeuse élevée en cage dite " conventionnelle " devra se contenter tout au long de sa courte et pénible existence d'un espace vital de 550 cm2, soit moins que la surface de cette page !

 

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioDestination enfer (pétition)

environnement, nature, écologie, biologiqueChaque année, des milliers d'animaux sont acheminés vers des laboratoires à travers le monde, où ils seront torturés " pour la science " et d'où ils ne ressortiront jamais vivants

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioScience et abattage des baleines

environnement, nature, écologie, biologiqueMalgré l'interdiction mondiale de la chasse commerciale à la baleine, le gouvernement japonais chasse jusqu'à 1200 baleines par an en utilisant les mêmes grenades explosives qui étaient déjà employées il y a cinquante ans.

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa Terre dévorée

environnement, nature, écologie, biologiqueOn ne sait ni pourquoi ni comment, la planète terre est née il y a 4 milliards d'années. Puis la vie a évolué à sa surface, sous les eaux et dans les cieux. Et le temps passa. Imaginez l'histoire complète du monde condensée en une année qui commence le 1er janvier.

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioCYBER ACTION 186 : Massacres de dauphins c'est assez!

environnement, nature, écologie, biologiqueLe Dolphin Day : un rendez-vous à ne pas manquer :

Comme les années précédentes, à la veille de la reprise des massacres des dauphins au Japon, Ric O'Barry, spécialiste des mammifères marins auprès de l'association One-Voice France, fait un appel général à toutes les associations de protection de cétacés, à leurs membres, au grand public pour
que nous puissions nous rassembler devant les ambassades ou consulats japonais.

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioLes poules vous remercient

environnement, nature, écologie, biologique Allez, on va faire une bonne action pour les poules ! A partir d'aujourd'hui, on boycotte tous les biscuits et autres plats cuisinés du commerce,  fabriqués à base d'oeufs.

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioA la pêche aux requins, les chiens servent d'appâts vivants

Chienne appât"En Martinique, il y a le problème d'immolation des chiens. A la Réunion, c'est la pêche aux requins. A chaque insularité sa spécificité." Me Xavier Bacquet, l'avocat parisien de la fondation 30 millions d'amis, est encore loin du compte. Le département de la Réunion est victime d'une surpopulation canine et n'a pas trouvé d'autre alternative que d'euthanasier à la chaîne. Les chiens errent dans les rues, finissent sous les roues des voitures (3 000 par an), dans les marmites ­ cuisinés en cari ­, empoisonnés par des agriculteurs (300 par an). Le dernier cas en date, à l'origine d'une vive polémique, est celui d'un chien appât.

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, biocat641@free.fr  nous a écrit le 13 septembre 2005 :

environnement, nature, écologie, biologiqueVoici la retranscription exacte d'une partie de la lettre que je reçois ce jour de Fred O'REGAN de IFAW Fonds International pour la protection animale 4 Rue Edouard Maginot BP 1426 51065 REIMS Cedex Tél (33) 03 26 48 05 48 www.ifaw.org

"Lorsque cette année, la chasse commerciale des phoques du Canada s'est terminée, plus de 312.000 phoques et leurs petits - bien souvent âgés de quelques semaines à peine - étaient morts.

Ces phoques sont tués à coup de fusil ou de gourdin - frappés à la tête.

Des témoins ont vu les chasseurs découper des phoques qui étaient visiblement encore vivants.

Ecrivez au Premier Ministre du Canada, Mr. Paul Martin, 80 Wellington Street, Ottawa, Ontario, Canada KIA 0A2, pour protester contre la cruauté de la chasse commerciale des bébés phoques. Insistez pour que le Premier Ministre fasse tout ce qui est en son pouvoir pour mettre un terme aux violations flagrantes du règlement canadien sur les mammifères marins. Plusieurs reportages vidéo tournés pendant la campagne 2005 continuent de montrer des phoques blessés agonisant dans la souffrance, des phoques tirés sur la glace avec des gaffes de bateau et des phoques conscients dépecés vivants."
 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioLes animaux domestiques en Afrique du Sud

Les animaux domestiques sont affamés ... des portées entières ont été découvertes mortes sur le bas côté de la route ... respectant de vieilles légendes, on "coupe les vers" sous la langue des chiens, provoquant ainsi d'immenses douleurs et parfois la mort. De nombreux chats et chiens sont de
véritables squelettes vivants ... criblés de vers et perdant tous leurs poils à cause des ravages de la gale sarcoptique.

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioTrafic illégal d'espèces menacées sur Internet

environnement, nature, écologie, biologiqueUne enquête du Fonds international pour la protection des animaux (IFAW), publiée le 16 août, révèle que de grandes quantités de produits d'origine animale et que nombre d'animaux vivants sont vendus illégalement sur Internet. Ce commerce lucratif, qui s'amplifie de jour en jour, entraîne au bord de l'extinction les espèces les plus menacées du monde et provoque des souffrances indicibles.
 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioL'Autriche s'apprête à interdire les expérimentations sur les singes

environnement, nature, écologie, biologiqueUn amendement à la loi visant à interdire les expérimentations sur les grands singes est à l'étude en Autriche.

De telles expérimentations ne sont ni requises ni approuvées en Autriche, mais la ministre de l'Education, des Sciences et de la Culture Elisabeth Gehrer estime néanmoins qu'une modification de la législation est souhaitable, car cela enverrait un signal fort relativement à la protection des animaux en Autriche et placerait le pays en position d'avant-garde dans ce domaine.

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioAu Canada, 250.000 bébés phoques ont été tués cette année

environnement, nature, écologie, biologiqueAlors qu'au Canada la chasse aux phoques commerciale va se terminer pour l'année, le Fonds International pour la Protection des Animaux (IFAW - www.ifaw.org ), estime aujourd'hui que le nombre de bébés phoques du Groenland massacrés cruellement en 10 jours de chasse approche les 250 000.

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bio Tsunami : pas de trace d'animaux morts au Sri Lanka

environnement, nature, écologie, biologiqueLes responsables sri-lankais de l'environnement n'en reviennent toujours pas: le pire raz-de-marée qu'ils aient jamais connu a fait des dizaines de milliers de morts, mais nulle trace de cadavres d'animaux.

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bio LE FOIE GRAS EST LE FOIE MALADE D'UN ANIMAL TORTURé ET TUé

environnement, nature, écologie, biologiqueLe foie gras est l'organe malade d'un canard ou d'une oie, gavé de force plusieurs fois par jour au moyen d'un tube de métal enfoncé dans la gorge jusqu'à l'estomac, pour contraindre son corps à produire du foie gras, il doit ingérer en quelques secondes une quantité de maïs telle que son foie finit par atteindre presque dix fois sa taille et développe une maladie: la stéatose hépathique. La nourriture ingérée équivaut à une quinzaine de kilos de spaghettis arrivant dans l'estomac d'un humain!

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioMangez moins de viande et vous sauverez la planète

environnement, nature, écologie, biologiqueMangez moins de viande et vous sauverez la planète" - C'est l'avertissement lancé par Jonathon Porritt, président de la Commission Britannique du Développement Durable dans le rapport "The Global Benefits of Eating Less Meat".

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioEt encore une tradition sanglante... au Brésil

environnement, nature, écologie, biologiqueEt encore une tradition sanglante... Une de plus. Au Brésil, cette fois.

Sous le prétexte du rituel ("Farra do boi"), des centaines de vaches (et même de chevaux quand ils n'ont pas de vaches) sont battus et torturés.

 

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa France soutient les tests sur les animaux dans l'industrie cosmétique

environnement, nature, écologie, biologiqueLe gouvernement, accusé de protéger L'Oréal et LVMH, a déposé un recours contre une directive européenne interdisant, à partir de 2009, la vente de produits de beauté comprenant des ingrédients chimiques expérimentés sur des êtres vivants. Les défenseurs des animaux préparent des actions.

 

 

environnement, nature, écologie, biologique

  condition de vie des animaux d'élevage Aidez-nous à fermer l'élevage de primates Mazor

Au niveau mondial, le massacre est estimé à, au minimum, plusieurs centaines de millions (voire un milliard) d'animaux sacrifiés par an.

 

Sommaire de la page

 

Le massacre des dauphins

environnement, nature, écologie, biologiqueNovembre 2004. Chaque année, plus de 23 000 dauphins et petits cétacés sont rabattus vers les plages et baies japonaises  pour y être massacrés au moyen de harpons, couteaux ou noyés dans des filets pendant que d'autres sont  capturés afin d'être vendus dans les delphinariums et aquariums.

En octobre 2003, SEA SHEPHERD a choqué le monde quand l'un de ses membres a filmé et photographié un massacre de dauphins sur la plage de Taiji, au Japon. Les vidéos et photos, de dauphins agonisants dans une baie teintée de rouge par le sang déversé, ont gêné le gouvernement, à tel point que SEA SHEPHERD s'est vu interdire l'approche des zones de massacre.

Le film et les photos sont disponibles via SEA SHEPHERD. Contact en anglais : http://www.seashepherd.org/taiji/

 

Ceci n'est pas un trucage. Il s'agit bien d'une mer de sang de dauphins au Japon. Quelle horreur!

 

 

condition de vie des animaux d'élevageFlipper a de quoi flipper

environnement, nature, écologie, biologiqueLa pollution, le bruit et l'accroissement du trafic maritime mettent sérieusement en danger l'espèce déjà très menacée des dauphins roses de Hong-Kong. 10 à 12 cadavres échouent sur les plages chaque année. La suite

 

Boites de baleine en vente dans les épiceries asiatiques.

 

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

Sommaire de la page

 

Tas de lapins après vivisectionDans les laboratoires publics et privés, 24 heures sur 24:

  • 1 animal meurt torturé toutes les 12 secondes en France
      

  • 1 animal meurt torturé toutes les 3 secondes en Europe
      

  • 1 animal meurt torturé toutes les 2 secondes dans le monde.

"Les laboratoires publics restent les plus gros consommateurs d'"animaux de laboratoire", notamment d'animaux transgéniques. Ainsi, l'Institut Pasteur (Paris) possède son propre élevage de souris pour reproduire et sélectionner chaque année 100 000 souris pour obtenir 30 lignées génétiquement modifiées mise à la disposition de plus de 1000 chercheurs..."

http://www.international-campaigns.org/smal/manifeste.htm

 

Du 21 au 27 avril, semaine mondiale pour la libération des animaux de laboratoire

 

Semaine Mondiale pour la Libération des "Animaux de Laboratoire" (SMAL)

La première édition de la Semaine Mondiale pour la Libération des "Animaux de Laboratoire" a été organisée en 1986 par l'association américaine IDA (In Defense of Animals) sous l'appellation "World Week for Animals In Laboratories", après la déclaration officielle du 24 avril comme Journée Mondiale des "Animaux de Laboratoire".

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

Chaque année, la semaine du 21 au 27 avril est donc désormais le théâtre de nombreux événements organisés dans le monde entier par des associations et groupements contre l'expérimentation sur les animaux. Ces événements prennent le plus souvent la forme de rassemblements dignes et énergiques devant des laboratoires d'expérimentation animale, le siège ou les représentations de sociétés impliquées dans cette industrie de la torture. De nombreuses manifestations, réunions débats ainsi que des stands et des distributions d'informations sont également réalisés devant des lieux publics symboliques et passants tout au long de la Semaine Mondiale pour la Libération des "Animaux de Laboratoire".

évènement annuel et international pour l'abolition de la vivisection et de l'expérimentation sur les animaux, la Semaine Mondiale mobilise toutes les énergies pour dénoncer sans détour ni compromission l'utilisation de plusieurs centaines de millions d'animaux (voire un milliard en l'absence de chiffres clairs), toute espèce confondue, martyrisés et sacrifiés dans les laboratoires du monde entier pour des expériences et tests aussi innombrables et répétitifs qu'inutiles et cruels. Cette campagne a également vocation à informer le public des objections éthiques, scientifiques et économiques à l'expérimentation sur les animaux et de l'existence des méthodes substitutives à la disposition des chercheurs.

A suivre sur :

http://www.international-campaigns.org/smal/manifeste.htm

 

Sommaire de la page

 

Non aux corridas!

Contre la mort et la torture données en spectacle ... ALLIANCE POUR LA SUPPRESSION DES CORRIDAS (Mouvement national autonome, indépendant de toute structure fédérale)
http://www.anticorrida.org

 

__________________________________________________

 

Manger du chien et du chat se pratique dans certains pays d'Asie: des chiens errants, jusqu'aux dalmatiens exportés ces dernières années depuis les USA vers la Chine et la Corée ou des Saint-Bernards exportés de Suisse.

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

Chaque année, des millions de chiens et des milliers de chats sont torturés, tués, et mangés, en Asie, au nom d'idées reçues sur leurs éventuels bienfaits sur la santé.


Pour les Asiatiques, torturer longuement ces animaux avant leur mise à mort rendrait la viande meilleure ou aphrodisiaque du fait de la montée d'adrénaline provoquée par la peur et la souffrance que ressent l'animal.


Le sort de ces animaux est horrible: les chiens passent leur vie enfermés dans des cages, dans des conditions insalubres, souffrant bien souvent de déshydratation et de famine.
Le jour où ils sortent de leur cage c'est pour être torturés à mort. Certains chiens sont électrocutés à l'aide de décharges électriques durant une heure entière. Il existe un appareil ressemblant à un chalumeau, destiné à leur brûler les poils et la peau, alors que le chien est toujours vivant. D'autres sont égorgés, éventrés, jetés dans les flammes. Les chats sont sortis des cages pour être enfermés dans des sacs puis battus à mort contre le sol. D'autres sont jetés vivant dans l'eau bouillante pour y être liquéfiés. Etc.... Etc... Etc...

La mort est la seule délivrance pour ces animaux. Je vous invite à découvrir les photos des différents dossiers, rappelez-vous que ce n'est qu'en acceptant de regarder la réalité en face que nous serons capables de comprendre les souffrances endurées par ces pauvres chiens et chats.

 http://www.chez.com/viedechien/intro.htm

Le scandale de la souffrance animale en Asie

 

Sommaire de la page

 

Expérimentation animale

 

En France, il existe environ 1000 ou 1100 laboratoires pratiquant des expériences sur les animaux. Trois établissements sur quatre sont "publics", mais les firmes privées tuent les trois quarts des animaux.

Le nombre des "sacrifiés" en 1997 était de 2 609 317, plus 325 894 "euthanasies sans souffrances". Mais il s'agit de chiffres officiels (aux répartitions parfois obscures) et non de chiffres réels : la vérité est aux alentours de 3 millions et demi, voire 4 ! Car beaucoup de labos ne répondent pas aux enquêtes administratives les statistiques sont donc fausses. Ce qui place de toutes façons la France en position de n° 1 européen !

Tests cosmétiques

En Europe, près de 40000 animaux sont encore sacrifiés chaque année pour de cruels tests cosmétiques. à elle seule, la France en réalise plus de la moitié. Ces tests peuvent être effectués par les firmes ou sous-traités, que ce soit pour les ingrédients de base (80% des animaux utilisés !) ou pour les produits finis.

Lors de certaines expériences, on force des chiens à avaler des produits jusqu'à ce qu'ils en meurent (test de DL 50), 

on expose des souris épilées et enduites de produits sous des lampes qui les brûlent (test de photosensibilité)

on applique pendant des semaines des substances irritantes dans les yeux de lapins (test de Draize) - 

les lapins hurlent de souffrance et se débattent violemment. Les animaux ne sont pas anesthésiés et sont toujours sacrifiés à la fin de l'expérience.

 

Les tests cosmétiques sur les animaux, ça vous dit quelque chose ?

 

"Pas grand chose je présume, et c'est tout à fait normal. Vous imagineriez, vous, un chercheur d'un labo réputé clamer haut et fort qu'il a utilisé des centaines de rongeurs pour mettre au point un fond de teint miracle ? Pas vraiment. Et pourtant, même si les grandes firmes cosmétiques ne s'en vantent pas, elles continuent à pratiquer des tests atroces sur des centaines d'animaux. Elles sont nombreuses, très nombreuses, plus nombreuses que ce que l'on croit."

En savoir plus : http://www.tayni.fr.st

Extraits de l'excellent dossier du Canard Enchaîné N° 76 (Juillet 2000.)

 


 

condition de vie des animaux d'élevage

 

 

Le cochon, ça fait porc

Difficile de séparer le bon groin de l'ivraie.

 

ILS N'ONT JAMAIS VU LA LUMIèRE DU JOUR ! ILS NE LA VERRONT QUE LORSQU'ILS PARTIRONT POUR L'ABATTOIR

98% des porcs français sortent des usines à cochons

 

LES CONSOMMATEURS n'ont plus le choix. Quand ils achètent du porc - et ils en consomment pas loin de 35 kg par an -, ils doivent se contenter de cochons industriels ! En effet, 98 p. 100, pour ne par dire 100 p. 100, de la viande de porc présente sur les étals proviennent d'élevages hors sol intensifs. Qu'ils viennent de Bretagne, d'Aquitaine, de Champagne, de Belgique, de Hollande, de Grande-Bretagne ou d'Allemagne... tous sortent de l'usine à cochons.

Fini la vie de goret ! Exit le temps pas si lointain où dans chaque ferme on engraissait le cochon. L'animal se nourrissait des restes de la table. L'eau de vaisselle sans détergent allongeait sa soupe. De temps à autre, une bonne auge de fourrage, de pommes de terre, de topinambours, de betteraves ou de glands, le tout parfois arrosé de petitlait. A l'orée de l'hiver, la bête ainsi choyée faisait ses 400 livres avec une couche de lard de 20 cm sous les soies. On tuait alors le cochon où tout était bon.

C'est dans les années 50 que se sont ouvertes les premières porcheries industrielles sur le modèle américain. En Europe, ce sont les Danois qui se lancent les premiers dans le porc en batterie. Le modèle est copié dans le monde entier. On va désormais produire du cochon à la chàine en Bretagne de la même façon qu'on l'élève dans l'Illinois, en Hollande, en Espagne ou en Norvège. Les races locales disparaissent une à une. Elles sont balayées par les nouveaux hybrides mis au point par les généticiens. Adieu porcs basque, corse, gascon ou Cul noir du Limousin, place au Land Race et au Large White, qui devient " larjouit " dans les campagnes. Cette nouvelle génération de cochon est taillée pour l'industrie. D'abord les mères, celles qu'on appelle encore les truies : les plus prolifiques ont jusqu'à quinze porcelets par portée. C'est cinq de plus en moyenne qu'il y a vingt ans ! Quant aux rejetons, ils sont programmés pour engraisser vite et pas cher.

Manger peu et grossir rapido, voilà ce que l'on exige du porc aujourd'hui. A l'âge de 6 mois, le cochon est déjà bon pour l'abattoir. Il pèse à peine 100 kg, le poids standard requis, 20 p. 100 de gras contre 40 p. 100 en 1975. En vingt-cinq ans, les généticiens ont réussi à remplacer 5 kg de gras par 5 kg de maigre. Du coup, le lard dorsal - la matière première noble des fabricants de saucissons secs - a fondu comme neige au soleil: moins de 1 cm contre 15 à 20 cm chez les bonnes vieilles races rustiques. Cette chasse génétique aux tissus adipeux a été fatale pour le goût de la viande de porc. Car c'est en bonne partie le gras, même si on ne le mange pas, qui lui confère sa saveur. Et c'est ainsi que dans le cochon light le filet mignon a autant de goût qu'un morceau de carton.

Engraissés trop vite, abattus trop jeunes, les porcs d'usine ne voient le jour que le temps de monter dans le camion pour l'abattoir. Castrés puis sevrés à l'âge de 3 sernaines, ils sont mis en cases par lots de 15 à 20. Ils bénéficient royalement de 0,65 M2 chacun pour s'ébattre dans une atmosphère saturée en ammoniac. Auparavant, l'éleveur a pris soin de leur couper la queue et de tailler leurs dents pour éviter qu'ils ne se mangent entre eux. Il faut dire que la soupe n'est pas spécialement ragoûtante. L'alimentation des bêtes représentant plus des deux tiers du coût de production, l'éleveur tambouille pas cher et efficace.

Longtemps considéré comme la " poubelle " de la table familiale, le cochon est descendu au rang de " vide-ordures " des industries agro-alimentaires internationales, débris de sous-produits de maïs américains, mélasse pakistanaise, pellets d'agrumes brésiliens, citrus canadiens, farines animales espagnoles... dans les porcheries, c'est McDo tous les jours ! Car pour atteindre au moindre coût le meilleur équilibre nutritionnel pour le porc les marchands d'aliments mélangent les " déchets " de l'industrie agroalimentaire mondiale à l'image de ce " corn gluten feed " américain, sous-produit de l'amidonnerie de maïs, dont les élevages de porcs bretons sont particulièrement friands. La pitance du cochon devient de plus en plus exotique - asiatique, américaine, africaine... C'est pourquoi les élevages industriels de cochons se sont concentrés autour des grands ports européens au plus près des cargos. Côté traçabilité, c'est moyen !

S'inquiète-t-on de savoir si ces cargaisons de cochonneries n'ont pas été contaminées par des toxines, des résidus de métaux lourds ou de la dioxine ? Les douanes et les services de la Répression des fraudes sont débordés, et n'ont ni le temps ni les moyens. Les analyses sont hors de prix. Par exemple, pour une recherche de dioxine, il faut compter plusieurs milliers de francs. Et en France deux laboratoires seulement sont capables sur le plan technique de réaliser ces savantes analyses. Résultat : les cargaisons des bateaux sont rarement contrôlées dans les ports d'arrivée. Et les fabricants d'aliments, pour les mêmes raisons sonnantes et trébuchantes, ne font pas d'analyse systématique.Les cochons vivent dans un air saturé de méthane dû à leurs excréments. Conséquemment 60% d'entre eux sont atteints de diverses maladies dont, entre autres: des syndromes respiratoires, arthrite, salmonellose, gastroentérite etc. Nourris avec des moulées contenant des farines animales (carcasses provenant de corps et d'os d'animaux malades, y compris de chiens et de chats euthanasiés chez les vétérinaires), bourrés d'antibiotiques, d'hormones de croissance et d'autres drogues, lorsque les cochons ont atteint leur poids (250 livres dès l'âge de 6 mois) ils sont chargés dans des camions pour se rendre aux abattoirs. Un nombre considérable de porcs partiront malades, blessés et/ou handicapés.

Pourtant la mauvaise surprise n'est pas à exclure. Ainsi en 1998 un chargement de 100 000 tonnes de pellets d'agrumes, des déchets de l'industrie du jus d'orange - ça change du maïs -, en provenance de Sâo Paulo a été mis sous scellés en Allemagne. Motif : il était bourré de dioxine. Après enquête, on a découvert que l'usine brésilienne dejus d'orange utilisait de la chaux pour déshydrater les déchets d'agrumes et les transformer en pellets. Or la chaux en question était contaminée par la dioxine !

Pour un chargement d'aliments stoppé à temps, combien de cargaisons de cochonneries sont-elles arrivées à mauvais porc ?

 


 

condition de vie des animaux d'élevage

 


 


Gras du vide

 

L'HOMME EST-IL DEVENU FOU? UN JOUR les ingénieurs agronomes ont découvert que, pour produire un gramme de gras, un cochon, un poulet ou un boeuf devait ingurgiter quatre fois plus d'aliments que pour produire un gramme de muscle. Au nom de la rentabilité donc, exit le gras, vive le muscle et le début de la fin pour nos papilles !

Grâce à la sélection génétique, les élevages industriels se sont mis à fabriquer des animaux " à viande maigre " bâtis comme des athlètes. Le porc par exemple a gagné en quinze ans 9% de muscle et perdu dans le même temps onze millimètres de lard sur le dos.

Malheureusement, les ingénieurs ont oublié un paramètre : le goût de la viande ! C'est en fait le gras constitué à 85 % de lipides qui fixe les arômes et ce faisant donne sa saveur à la viande. Comme les muscles contiennent 70 % d'eau, le consommateur écope en prime d'un steak qui s'évapore dans la poêle. D'autant qu'en se goinfrant d'aliments à haute valeur énergétique, le bétail " engraisse - tellement vite que la viande n'a plus le temps de matlàrer. Exemple : le poulet. Il y a trente ans, pour faire grossir la bestiole d'un gramme, Il fallait lui en verser cinq dans la gamelle, alors qu'aujourd'hui deux grammes de nourriture font l'affaire. Ainsi " dopé ", le volatile atteint son poids d'abattage en 40 jours contre 84 pour son cousin élevé en plein air. Poulet ou steak, quand elle arrive dans l'assiette la viande industrielle est plus dure à mâcher et sa saveur persillée a pris un goût plastique. Bref ce sont nos papilles qui paient la note...

 


 

Pourquoi?

 

Signé Albert Einstein


 

Cuisinez végétalien

 


 

copyright © Sue Coe, 1998

 

 

Au Canada on estime que 2 millions d'animaux font l'objet d'expériences. 800 millions à travers le monde: chats, chiens, singes, rats, souris, lapins, sont massacrés annuellement au nom de la science, de la recherche médicale, et du pouvoir industriel, pharmaceutique ou militaire.

Des milliers de scientifiques et de médecins de renommée internationale refuse la vivisection. Plusieurs sont pour l'abolition des expériences sur les animaux et en font même la promotion dans des publications, des conférences, bulletins, revues scientifiques, débat télévisé, etc.

http://www.ragecoeur.itgo.com/differ.html

 

 

CETTE IMAGE EST-ELLE DIGNE D'UN PAYS MODERNE ET CIVILISé?

 

 

Du porc fourré aux gènes d'épinard - Le cri de Terre sacrée

Organismes de défense du Vivant - Porcs sur litière contre caillebotis

 

One voice   Pour mettre fin à l'expérimentation animale. En France, chaque jour, plus de 9600 animaux meurent dans les laboratoires -souvent après des semaines, des mois, voire des années de souffrances, dans la terreur absolue du scalpel. http://www.onevoice.asso.fr

Il ya également les deux autres sites : http://www.cirques.org  et    http://www.experimentation-animale.org

 

________________

 

condition de vie des animaux d'élevageVisitez le nouveau site de l'association contre la maltraitance animale

 

Protection Mondiale des animaux de ferme

 

 

Les machines à viande

 

Sommaire de la page

 

 

Sachez ce qu'ils ont enduré avant de finir dans votre assiette

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

VIDEOS + PHOTOS

NoDowners (photos )
http://www.nodowners.org/gallery/index.htm

Defending Farm Animals ( photos et vidéos )
http://www.defendingfarmanimals.org/pictures.htm

Viva campaing ( photos )
http://www.viva.org.uk/PhotoGallery/galleryindex.htm

Animals Voice ( photos )
http://www.animalsvoice.com/PAGES/archive/food.html

Plusieurs photos d'animaux dans les abattoirs
( Mise en garde, difficile à regarder )
http://www.animalsvoice.com/PAGES/archive/slaughter.html

Galerie de photos ( Liens externes )
Viva
http://www.viva.org.uk/PhotoGallery/SlaughterIndex.htm

Factory Farming
http://www.factoryfarming.com/gallery.htm

All Creatures
http://www.all-creatures.org/anex/pig.html

 

Abandon d'animaux : http://membres.lycos.fr/solice/abandons.htm

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

  condition de vie des animaux d'élevageQuand l'homme se fait monstre. Dossier vivisection : http://artezia.webheberg.com/animaux/vivisection/vivisection.htm

 

 

Et pourtant!

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

condition de vie des animaux d'élevageSauvés des dents de la mer par des dauphins

 

Un banc de dauphins a protégé un groupe de nageurs néo-zélandais des dents d'un grand requin blanc.

Les quatre maîtres-nageurs s'entraînaient à 100 m au large d'une plage du nord-est de la Nouvelle-Zélande, quand, à leur surprise, ils ont été entourés par des dauphins qui les ont rassemblés en décrivant des cercles de plus en plus serrés.

Ils ont compris quand ils ont vu un requin blanc de trois mètres de long qui se dirigeait vers eux. La suite

 

condition de vie des animaux d'élevage

 

Les dauphins et la captivité

 

(...) L'arrivée en bassin provoque un choc chez les dauphins et plus de la moitié d'entre eux meurent durant leurs deux premières années de captivité (Peta, 2001).

De l'océan, où il est habituel de les voir parcourir jusqu'à 100 km par jour et plonger à des profondeurs atteignant 200 m, les dauphins se retrouvent brutalement enfermés entre quatre murs de béton, dans une eau traitée aux produits chimiques, soumis à des shows ridicules dont la participation est motivée exclusivement par la récompense alimentaire.

Le manque d'espace, l'oisiveté forcée, la perte de tout contrôle sur leurs propres activités et leur environnement, au sein d'une vie sociale réduite à quelques individus, de culture et de langage différents, sont les causes principales de souffrance et de décès pour les dauphins captifs. (...)

http://www.reseaucetaces.org/captivite.php3

 

 

Halte à la vivisection!

 

Un brin de poésie ne nous fera pas de mal!


J'ai eu la visite de l'esprit du bison, il m'a soufflé ces quelques mots de la part du règne animal.

Croyez vous que je devienne folle ?




BisonChers amis, chers frères,

Nous vous avons vu monter dans les arbres protecteurs, puis en descendre.
Nous vous avons regardé marcher ensemble, comme un troupeau d'éléphant.
Puis vous avez suivi les quatre pattes, comme les prédateurs.
Nous vous avons bien nourri, réchauffé, habillé, amusé aussi et encore.
Vous nous avez repoussez toujours plus loin pour vous installez partout sur Terre,
Alors que nous aurions pu partager nos contrées.

Vous volez plus haut que les oies dans les nuages, dans les étoiles.
Vous courez plus vite que le guépard. Vous voyez plus loin que l'aigle.
Vous êtes le plus intelligent d'entre tous; à nos yeux votre pouvoir est divin.
Vous vous en servez et vous en abusez.

Vos distractions sont nos souffrances, votre beauté sont nos tortures, votre santé c'est notre mort.
Ce goût exquis, c'est notre chair. Et ce beau manteau, c'est notre peau !
Vous n'entendez pas nos cris, vous ne voyez pas nos larmes, et vous ne sentez pas notre détresse.

Nous ne vous avons jamais rien pris, ni rien demandé, et nous n'avons rien reçu de vous.
Mais aujourd'hui, mes frères et moi, on vous demande de redescendre à votre place, sur terre.


Tanka, lanceuse d'alertes

Une oeuvre originale de Isabel yung, rencontrée par notre amie Tanka, lanceuse d'alertes pour Terre sacrée

Isabel yung

 

Une seule et même voix pour les animaux et la planète 

 

condition de vie des animaux d'élevage





Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre adresse e-mail:
Votre site web:
Votre message:

 
  Contre La Pollution !!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  ( Modérateur )
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
  Publicité
  Site en 24 Langues ! Merci .
  ( Forêt )
LES NORMES EN VIGUEUR, Y COMPRIS LES NOUVELLES NORMES EUROPPEENNES POSENT PROBLEME POUR PLUSIEURS RAISONS :

- D'abord, seuls les rejets dans l'atmosphère sont pris en compte dans le calcul des rejets d'un incinérateur. Or, d'après Greenpeace [1], " La réduction des émissions de dioxine et des métaux lourds dans les fumées semble avoir abouti à un accroissement parallèle du re largage de ces substances dans les cendres résiduelles, qui contaminent notre environnement".

Conclusion : les quantités de polluants rejetées dans l'environnement sont largement sous-estimées.

- Par ailleurs, selon le même rapport, Les nouvelles directives européennes n'ont pas formulé leurs objectifs de réglementation et de contrôle en fonction des impacts sur la santé humaine, mais en fonction de la faisabilité technique.

Cela signifie que les normes s'alignent sur les évolutions techniques en matière de traitement des fumées. Elles ne s'alignent pas sur les recherches en matière de santé.

Pour preuve, la lettre du SMVO de mai 2000 présente un tableau qui compare les rejets garantis par le projet d'incinérateur géant et les normes. Dans ce tableau, on constate qu'une installation à la pointe de la technique parvient tout juste à respecter les normes, dans le meilleur des cas pour les molécules dangereuses comme les dioxines et les furannes, de nombreux métaux lourds (Sb, As, Pb, Cr, Co, Cu, Mn, Ni, V, Sn, Se, Te), les chlorures d'hydrogène, l'oxyde d'azote et d'autres polluants.

- Concernant les rejets dans l'atmosphère, l'incertitude sur les quantités de polluants relargués est liée à la méthode de mesure. En Belgique une étude a montré que la technique de mesure des dioxines sur quelques heures (18 heures dans l'étude) avait sous estimé les émissions de dioxines par un facteur trente à cinquante. Or en France les mesures ont lieu sur des périodes de 6 à huit heures.

En conclusion, il est permis de douter des garanties données par un constructeur en matière de quantité de polluants rejetés dans l'atmosphère.

- Une étude publiée par The Lancet en mai 2001 (cette revue fait autorité au niveau mondial en matière d'études épidémiologiques) montre que même des doses de polluants très faibles ( en dessous des normes ) entraînent des modifications biologiques et des conséquences négatives pour la santé.
  ( Pollution ! )
Être exposé aux polluants atmosphériques c'est entrer en contact avec eux par l'intermédiaire de l'air ambiant. L'effet sanitaire éventuel est lié, notamment à la "dose absorbée". Cette dose est éminemment difficile à mesurer (Plan Régional IDF sur la Qualité de l'Air - PRQA, 1999)
L'impact de la pollution dépend de notre état de santé, de la concentration des polluants dans l'air, de la durée d'exposition, et de l'importance des efforts physiques que nous réalisons.
Ces quatre facteurs sont très importants dans l'évaluation précise de risques sanitaires liés à la pollution chez un individu. Et, ce dernier point est particulièrement sensible dans les zones de loisirs où les activités physiques et sportives sont nombreuses et les enfants plus fragiles présents.

Les véhicules de type diesel sont fortement émetteurs d'oxydes d'azote et de particules fines. En effet, les diesels émettent 30 à 100 fois plus de particules que les véhicules à essence, ce qui constitue 90 % des particules émises par l'ensemble des véhicules !
La composition des particules qui sont présentes dans l'atmosphère reste complexe à déterminer vu qu'elles résultent de mélanges de substances et d'agrégats dont l'origine, la granulométrie et la composition chimique varient en fonction du temps et de l'environnement.
On peut ainsi y relever du carbone, des composés minéraux d'origine tellurique ou anthropique (métaux, sels, nitrates, sulfates, composés organiques : Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP)).
L'adjonction d'additifs dans le gazole pour le rendre plus performant est également à l'origine de la toxicité des particules. Les sulfates et le carbone restent les constituants principaux des particules. De plus, celles qui sont émises par les différentes sources se modifient au cours de leur passage dans l'atmosphère. Par exemple, une particule carbonée d'origine diesel de 0,1 micromètre (µm) peut s'agglomérer avec d'autres particules et s'enrober de nitrates et de sulfates provenant de la transformation chimique des polluants gazeux.
  ( Pollution de l'air )
Dorénavant, les médias relatent quotidiennement les problèmes environnementaux. Les occasions sont malheureusement devenues multiples et la pollution atmosphérique s'impose comme un sujet qui préoccupe de plus en plus les citoyens, les journalistes, les politiques et les gouvernements.
A ce titre, les alertes sont nombreuses comme en témoigne la presse : "En Île-de-France AIRPARIF recommande aux personnes à risques (jeunes enfants, personnes asthmatiques ou allergiques, insuffisants respiratoires chroniques, personnes âgées... ) d'éviter toute activité physique intense et de respecter scrupuleusement les traitements médicaux en cours" (TF1, le 18 juillet 1999) ; "La pollution atmosphérique s'est aggravée en Île-de-France : Tous les éléments étaient conjugués pour que des pics de pollution atmosphérique soient à nouveau enregistrés (...) une météo défavorable, avec du soleil et un vent faible, une circulation routière très intense" (Le Monde, le 30 juillet 1999).

Ces deux extraits de presse écrite et de journal télévisé rendent compte des quatre composantes de la pollution atmosphérique :

* celle-ci est nuisible à la santé des personnes sensibles et vulnérables,
* les activités sportives leur sont déconseillées,
* elle se traduit par des " pics " lors de situations météorologiques anticycloniques,
* elle émane majoritairement du trafic routier.

L'état de la qualité de l'air en Île-de-France est donnée par le réseau de surveillance AIRPARIF.

Ces informations et ces préoccupations relativement récentes (elles datent d'une vingtaine d'années environ) attestent du renforcement des réseaux de mesures de la pollution atmosphérique et expliquent les agitations politiques et gouvernementales.
La journée annuelle "En ville sans ma voiture" dont les avantages ne sont pas perçus unanimement en est un exemple tout comme les efforts très récents des constructeurs automobiles qui nous proposent enfin des moteurs alternatifs (hybrides, électriques...).

Tandis que la loi sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie fut promulguée fin 1996, la même année les programmes PRIMEQUAL (qui a pour objectif de dresser un état des connaissances sur les différents aspects de la pollution atmosphérique) et PREDIT (focalisé sur la pollution des transports terrestres) se sont associés sous le terme PRIMEQUAL-PREDIT, programme national de recherche pour une meilleure qualité de l'air à l'échelle locale. Ceci, afin de maintenir la cohérence de toutes les recherches menées dans le domaine de la pollution de l'air urbain. De plus, l'année 1999 a vu apparaître les Plans Régionaux pour la Qualité de l'Air (PRQA) qui répertorient sur une échelle régionale les principaux polluants atmosphériques et l'évolution des sources d'émissions.
9897 Visiteur ! 439358 visiteurs (1873196 hits) Sur le Site !
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=© Contre-la-pollution est un projet indépendant, et à but non lucratif . Toute les agence,de l'écologie ne le regarde pas, Les Associations Naturel et logos associés sont des marques déposées du groupe de Naturel. Tous droits réservés. Copyright, des marques déposées et d'autres droits du matériel de Contre-la-pollution et d'autres services du groupe de Naturel Groupe.. sur ce site Web est possédé par Contre-la-Pollution. Tous droits réservés. Contre-la-pollution ne fait en aucune façon partie d'un autre site écologique et n'appartient en rien au groupe Naturel Groupe. Par conséquent, Naturel Groupe ne saurait être tenu responsable des propos et contenus diffusés sur ce site. Contact us : contre-la-pollution@fr.st - Phone :En Cours ..