Contre La Pollution !!!  
 
  Souffrance Humaine ! 04/12/2016 16 04 15 (UTC)
   
 

Jacques Cousteau peu avant sa mort :

" La Terre est cent fois trop peuplée "

 
Le 20 décembre 2006, un travail bénévole de S. M..

S. M., le 31 janvier 2007

S. M., le 31 janvier 2007

environnement, nature, écologique, bio Dernières nouvelles



La population mondiale exerce une pression croissante sur l'environnement et sur les ressources

Lorsqu'on mesure l'empreinte écologique de l'humanité, on s'aperçoit qu'elle dépasse la taille de notre planète : notre modèle de vie à l'échelle du monde n'est plus durable [
voir fiche empreinte écologique]. Toutefois, il existe de grandes différences entre les populations. Un Australien ou un Etasunien consomment bien plus qu'un Burkinabé : l'empreinte des premiers est 10 fois plus élevée que les derniers.





Saviez-vous que :

On compte près de 200 000 habitants de plus chaque jour sur la planète.

64.3 ans est l'espérance de vie actuelle dans le monde.





ONU

La faim dans le monde gagne du terrain de façon spectaculaire


19/06/2009

Cent millions de personnes sous-alimentées de plus dans le monde en un an, soit une hausse de 11%. Autrement dit, une personne sur six, la quasi-totalité vivant dans les pays en développement… Le rapport publié vendredi par la FAO (Food and Agricultural Organization) est édifiant et alarmant.

“L’humanité comptera, fin 2009, 1,020 milliard de personnes souffrant de la faim”, annonce ainsi cette agence des Nations unies. Et c’est la crise économique, non l‘état des récoltes, qui semble à l’origine de cette aggravation.

“Nous pouvons éradiquer la faim dans le monde, a commenté un responsable de la FAO, Kostas G. Stamoulis. Nous avons les ressources pour cela. La nourriture est là.

Cette année, nous avons même presque établi un nouveau record de récoltes dans le monde. Ce n’est donc pas un problème de manque de nourriture mais de manque d’accès à la nourriture pour ceux qui ont faim.”

En juin 2008, à Rome, les pays membres de la FAO avaient réaffirmé publiquement leur engagement de réduire de moitié le nombre de personnes sous-alimentées d’ici 2015. Les dernières données statistiques montrent que le monde n’en prend pas le chemin…


Source ONU : http://fr.euronews.net/2009/06/19/la-faim-dans-le-monde-gagne-du-terrain-de-facon-spectaculaire/




Un billet de Tanka, lanceuse d'alertes pour Terre sacrée


Pour réveiller ceux qui dorment, il faut poser des questions, de bonnes questions, simples, éveiller la curiosité et le doute; il faut expliquer comment fonctionne ce monde, qu'ils sont considérés et traités comme des consommateurs, comme le bétail qu'ils mangent et que ce sera pire encore pour leurs enfants.

Les enfants sont formatés dès la maternelle, et ils sont endormis par des programmes télé débiles, la violence et la cruauté font parties de leurs jeux et finalement de leurs quotidiens, ils sont "éduqués" pour devenir de bons travailleurs, de bons consommateurs, et ce n'est pas ceux qui arriveront à un bon niveau de vie qui viendront cracher dans la soupe. Quant aux autres, les "ébavurés", les laisser pour compte, ils sont dans l'ombre et s'empoisonneront d'une manière ou d'une autre.

Travailler pour le salaire le misère qu'est devenu le smic où ,une fois payé le loyer, l'eau, l'électricité et la bouffe (le juste nécessaire en fait), il ne reste plus rien, c''est ni plus ni moins de l'esclavagiste rémunéré !

Les esclaves n'étaient-il pas nourris et logés? Ils ne se posaient pas la question de choisir entre avoir faim ou avoir froid, combien d’entre nous maintenant se la pose ? Et combien meurent de faim dans la misère ou de froid durant l’hiver ?

Quant à ceux qui ne se la posent pas encore, c’est parce qu’ils se nourrissent de discount, dans les Restos du Cœur ou ailleurs, dans les poubelles des grandes surfaces, quand il n’y a pas eu sciemment de l’eau de Javel déversé dedans pour les en empêcher, plutôt jeter la nourriture que de la donner !!!

Certains peuvent encore dormir tranquille, les prochains sont ceux qui auront versé l’eau de Javel, couche par couche, si personne ne bouge, on finira par tous y passer, catégorie par catégorie, si ce n’est pas la faim, ce sera de désespoir, d’affection, ou d’empoisonnement.

Encore ?



Tanka

Les enfants poubelles






sauver la vie, sauver la planète2050, deux défis inédits : surpopulation et réchauffement climatique


Surpopulation mondiale de l'humanité. Est-il encore temps de faire quelque chose?


sauver la vie, sauver la planète
A méditer :   Nous y sommes!   (au bord du gouffre)

Oui, nous y voilà ! Qu'allons-nous faire à partir de là ? C'est la question que tout homme et toute femme sensés doivent se poser.

Allons-nous enfin nous dire que ce chaos vient de nous-même ou allons-nous encore attendre que le monde s'enfonce un peu plus dans cette fin ? L'issue de l'enjeu c'est nous-mêmes. Personne ni rien d'autre. Ou plutôt, c'est nous en tant qu'appartenant à cette famille qu'on appelle l'humanité. Et la souffrance que nous percevons c'est aussi la nôtre, en tant qu'appartenant à cette famille. Car on ne  peut être heureux tant qu'un membre de sa famille souffre. On peut se dire : il l'a bien cherché, il n'avait qu'à pas... mais  ce n'est pas suffisant, n'est-ce pas ?

Fred Vargas

Lire la suite


environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète Terre

 

 

De S. M., le 28 janvier 2007 :

(...) Tu sais où est le vrai problème ? Tu as reçu un message à ce sujet donc je vais oser en parler ooops, la surpopulation. A quand la sensibilisation sur une natalité raisonnable ? A quoi sert de demander de diminuer sa consommation si c'est pour se confronter à une surpopulation mondiale ? A quand des taxes plutôt que des aides sociales ? ooops je l'ai dit mais après tout, c'est un luxe d'avoir des enfants aujourd'hui puisque la planète ne peut plus nous assumer. Mais c'est un débat tabou. Tout le monde parle de conscience, conscience dans sa conso, conscience dans ses gestes etc, mais que fait-on de sa conscience pour ce qui est de la surpopulation ? (...)

 

 

La pénurie d'eau en quelques chiffres (source FAO)

 

- La pénurie d'eau exacerbée par les changements climatiques touche tous les continents et plus de 40% de la population de la planète est déjà concernée par le problème.

- les besoins quotidiens en eau potable sont de 2 à 4 litres par personne, mais il faut entre 1.000 et 2.000 litres d'eau pour produire un kilo de blé.

- il faut entre 13.000 et 15.000 litres d'eau pour produire un kilo de boeuf et, chaque jour, en moyenne, nous consommons indirectement 2.000 litres d'eau.

- 1,1 milliard d'hommes n'ont pas accès à une eau propre pour satisfaire leurs besoins quotidiens de base.

- 2,6 milliards de personnes ne disposent pas d'un système d'assainissement adéquat.

 

 

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète Terre Deux civilisations, deux destins : l'île de Pâques et Tikopia.  Pourquoi l'une a disparu et l'autre survécu?

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreBien avant nous, d'autres civilisations ont disparu, du fait de l'épuisement de leurs ressources. Deux exemples : les Mayas et les habitants de l'île de Pâques.

Pourtant d'autres ont survécu. Parmi elles, celle de Tikopia, une île perdue du Pacifique. Pourquoi?

Nous devons absolument tirer les leçons de ces exemples flagrants, avant qu'il ne soit trop tard.

Deux brefs encarts dans Science et vie, hors série N°243 de juin 2008, nous y aident. A lire absolument

 

 

La consommation de viande est source de pauvreté dans le monde

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète Terre
 

20 milliards d'animaux d'élevage sont élevés industriellement sur notre planète

Que mangent-ils ?

Par exemple, 49% de la consommation mondiale de céréales dont 90% de la récolte de soja   leur sont destinés.

Ainsi, pour produire un kilo de viande de boeuf, il faut  9 kilos de céréales.

Dans de nombreux pays du Tiers Monde l'agriculture traditionnelle a été convertie en agriculture intensive dans le but de produire les céréales et arachides nécessaires à l'engraissement des animaux d'élevage. Ainsi, 60% du fourrage (blé, soja, cacahuètes) utilisés par l'élevage industriel est importé du Tiers Monde au détriment des populations locales.

Pour obtenir un steak de 200g il faut presque 2kg de blé avec lesquels on pourrait nourrir 8 enfants. 40 000 enfants meurent de faim chaque jour !

80 millions d'hommes meurent de faim chaque année. En réduisant leur consommation de viande de 10% seulement, les pays industrialisés permettraient à 100 millions d'hommes de se nourrir pendant un an. Personne ne devrait souffrir de la faim.

"Le bétail des riches mange le pain des pauvres"
 

 

 

Forêt vierge :

Toutes les 2 secondes une surface de forêt vierge équivalente à un terrain de football est détruite, dans la plupart des cas pour obtenir de nouveaux pâturages. Pour produire un hamburger il est donc nécessaire de détruire 5m2 de forêt vierge. Les conséquences de cette destruction pour le circuit de l'eau et le climat de la terre sont incalculable

Eau potable : 50% de la consommation d'eau potable totale sont destinés à l'élevage industriel : Pour produire un kilo de viande on utilise 100 fois plus d'eau que pour produire un kilo de blé ou de légumes.

1 kg de blé nécessite 106 Litre d'eau.
1 kg
de pommes de terre nécessite 150 Litre d'eau.
1 kg
de pommes nécessite 50 Litre d'eau.
1 kg
de viande de porc nécessite 9700 Litre d'eau.
1 kg
de boeuf nécessite 32000 Litre d'eau.

Fumier et purin : Pour chaque kilo de viande de porc produit, on génère 15 kg de purin. En Allemagne cela représente 66 millions de tonnes par an, en France bien plus. Le nitrate qu'il contient, pollue les nappes phréatiques et les rivières. En s'évaporant, l'ammoniaque contenu dans le fumier et le purin est en partie responsable des pluies acides qui contribuent à endommager les forêts.

Matières premières : Un tiers des matières premières mondiales - aliments à base végétale, car-burants fossiles, bois, minéraux - est utilisé au service de l'élevage industriel.

Erosion des sols :La production de viande et de lait est responsable de 85% de l'érosion mondiale, ce qui représente 24 milliards de tonnes par an.

 

 

Dernières nouvelles

 

nature  Réveil spirituel et volonté éthique d'Albert Schweitzer

Albert SchweitzerL'Homme moderne se dilue étrangement dans la masse. C'est peut-être là son trait le plus caractéristique. La dévaluation de la réflexion personnelle le rend pathologiquement réceptif aux idées toutes faites mises en circulation par la société et ses organes. Comme, en outre, grâce à une structuration poussée, la société s'est acquis une puissance inconnue jusqu'alors dans la vie de l'esprit, l'aliénation de l'Homme à l'égard de l'ensemble, est devenue telle qu'il cesse presque d'avoir une vie spirituelle propre. Il est flasque comme une balle de caoutchouc ramollie qui garde l'empreinte de toutes les pressions. La collectivité dispose de lui, et lui endosse comme du prêt-à-porter toutes les opinions dont il a besoin pour vivre, qu'il s'agisse de collectivités nationales et politiques, ou de communautés croyantes ou incroyantes.

 

 

environnement, nature, écologique, bioQuel gâchis!

Le poisson ne se vend pas, alors ont le jette à la poubelle...

MerouDifficile à entendre quand on sait que l'année dernière, le nombre de personnes souffrant de la faim a augmenté de 40 millions...

Plus de la moitié de la nourriture produite dans le monde aujourd'hui est soit perdue, gaspillée, ou jetée à cause d'insuffisances dans la gestion de la chaîne alimentaire...

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioL'avenir de l'humanité est sur Terre


Une des cent milliards de galaxies de notre univers visible, vue par HubbleSelon deux astronomes, il n'existe pas de planète de rechange. La conquête de l'espace ne permettra pas de quitter la Terre pour que l'humanité aille se développer ailleurs.

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioL'immortalité charnelle : ça vous tente?

homme transgéniqueJe suis écoeuré, écoeuré après avoir vu Envoyé Spécial hier à la téloch. On y  prétendait que la seule solution pour l'humanité était de créer un homme transgénique bourré de nanotechnologies qui nous permettraient de reculer, voire d'anéantir, les limites de la mort et de devenir carrément et charnellement immortels. Ils affirmaient aussi que les OGM étaient la solution miracle pour nourrir les 9 milliards d'êtres humains en 2050.

 




environnement, nature, écologique, bioLa limitation des naissances reste une priorité au Vietnam

vietnam modèleAu Vietnam, en dépit du spectaculaire ralentissement de la croissance démographique obtenu ces dernières décennies, la limitation des naissances demeure une priorité. Le 27 décembre 2008, le Comité permanent de l'Assemblée nationale vietnamienne a modifié l'ordonnance sur la population de 2003, de façon à rappeler plus clairement la population à la règle de deux enfants maximum par famille.





environnement, nature, écologique, bioSperme: l'humanité en péril?

santé de la planèteArte présentait un reportage cette semaine sur la baisse du nombre de spermatozoïdes chez l'homme. Un constat alarmant, puisqu'en 20 ans une baisse de 40% est constatée, aggravée par une baisse de qualité.

L'étude réalisée à Paris est d'une grande fiabilité et va devenir une référence mondiale.

 

 

environnement, nature, écologique, bioSurpopulation mondiale

On fait quoi?

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreLe nombre d'individus ne cesse d'accroître et les scientifiques estiment que le cap des 7 milliards d'êtres humains sera atteint en 2012-2013 ; autrement dire 'demain'. Il serait temps de se pencher sur le problème de surpopulation avant qu'il ne soit trop tard...

 

environnement, nature, écologique, bioMalnutrition : Journée mondiale de l'alimentation

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreCélébrée à travers le Monde, la Journée mondiale de l'alimentation a révélé l'inadéquation entre les centaines de milliards de dollars rapidement mis en oeuvre pour combattre la crise financière mondiale et les dizaines de milliards de dollars que la Fao et les Ong ne parviennent pas à débloquer pour éradiquer la faim dans le Monde.

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa hausse des prix menace le droit à l'alimentation, selon l'ONU

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreLa crise alimentaire mondiale consécutive à la hausse des prix des denrées de première nécessité est en train de compromettre le droit à l'alimentation, a déclaré un expert indépendant de l'ONU.

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa production animale contribue à la famine !
santé de la planète
En 2008, non seulement la malnutrition et la famine croissent dans plusieurs parties du monde, mais elles devraient atteindre de nouveaux sommets de souffrances. Des récoltes qui diminuent, des prix qui grimpent en flèche et des pratiques agricoles insoutenables ne sont que quelques-uns des facteurs qui mettent la vie en danger des personnes vulnérables.

 

 

environnement, nature, écologique, bioCrise alimentaire mondiale Trois experts font le point

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreLa planète compte près de 6,7 milliards d'habitants. De ce nombre, la Banque mondiale estime que plus de 2 milliards sont touchés par la crise alimentaire. Selon l'ONU, 36 pays vivent de l'insécurité alimentaire, dont 21 de l'Afrique subsaharienne, alors que cette région importe 45% du blé et 84% du riz qu'elle consomme. Quatre experts ont fait le point aujourd'hui lors d'une conférence sur la crise alimentaire qui s'est tenue à l'Université Laval.l

 

environnement, nature, écologique, bioPour l'abandon du fichier EDVIGE

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerrePour obtenir l'abandon du fichier EDVIGE instituant le fichage systématique et généralisé, dès l'âge de 13 ans, par la police des délinquants hypothétiques et des militants syndicaux, politiques, associatifs et religieux

 

environnement, nature, écologique, bioCrise alimentaire mondiale : une génération entière menacée

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreLa crise est mondiale. Elle touche les 5 continents et les perspectives sont sombres. En 2050, nous serons 9 milliards sur terre et il faudra produire 2 fois plus de nourriture qu'actuellement. Mais des populations entières n'auront pas accès aux produits de base et une génération entière pourrait être sacrifiée. Car les prix resteront à des niveaux très elevés au cours de la prochaine décennie. C'est ce que viennent d'annoncer la FAO et l'OCDE.

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa population urbaine dépasse la population rurale

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreUne population urbaine toujours plus importante...

Réflexion sur les maux urbains des pays du Sud et de la France.

 

 

environnement, nature, écologique, bioFaucheuse d'OGM jugée pour avoir refusé un prélèvement d'ADN

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète TerreEn 2005, elle avait été condamnée pour le fauchage d'une parcelle de maïs OGM. Renate Ruck, apicultrice en Vendée, est revenue devant le tribunal, hier, à La Roche. Avec ses supporters.

 

 

environnement, nature, écologique, bioUne puce électronique sous la peau pour entrer en discothèque 
 
Au Baja Beach Club de Barcelone, la carte VIP fait place à VeriChip, une puce électronique que l'on implante sous la peau. Avec elle, plus besoin de faire la queue ou de sortir sa carte de crédit puisqu'elle permet aussi de payer les consommations. Pour 125 euros, un médecin vous injecte dans le bras une capsule de la taille d'un grain de riz (long) à l'aide d'une seringue hypodermique. Mais on ne dit pas combien il vous en coûtera le jour où vous déciderez de changer d'ambiance, la puce n'étant pas biodégradable. 

http://www.courrierinternational.com:80

 

 

environnement, nature, écologique, bioVotre puce RFID comestible, à point ou saignante ?

environnement, nature, écologie, biologiqueChers "téléads" bien planqués dans vos "conapts": bonjour ou bonsoir selon votre fuseau horaire, planétaire ou autre... Et surtout: Bon appétit! Car dans notre série "Bienvenue en pleine science-fiction", voici venir le temps des rires et des chants et des puces RFID comestibles, oui c'est le paradis!

 

 

environnement, nature, écologique, bioA 8 et 11 ans, ils sont menacés de fichage génétique pour vol de jouets

Leur père est choqué. Deux frères de 8 et 11 ans pourraient se voir prélever leur ADN, par la gendarmerie, pour avoir volé deux tamagotschi et deux balles rebondissantes dans un hypermarché du Nord, raconte Le Parisien, samedi 5 mai 2007. Les échantillons seraient conservés dans le fichier national automatisé des empreintes génétiques (Fnaeg).

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioRefus ADN, une nouvelle lutte contre Big Brother

environnement, nature, écologie, biologiquePour avoir refusé d'ouvrir la bouche et d'y laisser prélever sa salive, Benjamin Deceuninck, un agriculteur de vingt-six ans, devra payer une amende de cinq cents euros.

 

 

 

environnement, nature, écologique, bioVeriChip : la première puce à implanter dans le corps humain homologuée par la Food And Drug Administration américaine... ou " Big Brother Inside "...

environnement, nature, écologie, biologiqueLe mercredi 13 octobre 2004, la puissante et intransigeante Food and Drug Administration (FDA) américaine a autorisé la mise sur le marché de la première puce implantée sous la peau, et son utilisation par les hôpitaux américains

 

 

environnement, nature, écologique, bioDémographie : le grand tabou

environnement, nature, écologie, biologiqueTelle une écume sur la mer des indifférences, la préoccupation écologique est dévoyée par la publicité commerciale, le discours des  politiciens et des communicateurs professionnels : "le climat se dérègle, le pétrole va manquer et surtout l'eau, le cadre de vie des humains se détériore et les déchets s'accumulent".

 

 

environnement, nature, écologique, bio18 000 enfants meurent chaque jour de faim

environnement, nature, écologie, biologiqueLes directeurs du Programme alimentaire mondial (PAM) et du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) ont lancé hier un appel devant le Congrès américain pour éliminer la faim et la malnutrition des enfants dans le monde, rappelant que 18.000 enfants mourraient chaque jour pour ne pas avoir été suffisamment nourris, " un affront à la conscience ".

 

 

environnement, nature, écologique, bioLes dépenses militaires mondiales ont atteint un niveau record en 2005, à 1 118 milliards de dollars, indique le rapport annuel de l'Institut international de recherche pour la paix à Stockholm (Sipri), publié lundi 12 juin 2006. Par rapport à 2004, le montant total des dépenses s'est apprécié de 3,4 % et équivaut à 173 dollars par habitant sur la planète. 48 % DES DéPENSES SONT LE FAIT DES éTATS-UNIS L'augmentation du budget militaire américain, principalement en raison des guerres menées en Irak et en Afghanistan et des cyclones Katrina et Rita, a compté pour le plus gros de la hausse des dépenses militaires mondiales en 2005.

 

 

environnement, nature, écologique, bio1 milliard d'habitants dans les bidonvilles

environnement, nature, écologie, biologiqueLa moitié de la population mondiale, estimée à un peu plus de 6.5 milliards d'individus actuellement, vit dans les villes. De ce total, une majorité vit dans des grandes villes, voire d'immenses métropoles de plusieurs millions d'habitants.

 

 

environnement, nature, écologique, bioContre " la guerre préventive " à l'arme nucléaire : arrêtons le missile M-51!

environnement, nature, écologie, biologiqueC'est désormais officiel : la France fabrique un super-missile, le M51, qui sera équipé de mini-têtes nucléaires d'attaque : après les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, elle rompt avec la traditionnelle doctrine de la dissuasion pour adopter LA GUERRE PREVENTIVE A L'ARME NUCLEAIRE.

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa mort se cache aussi dans l'environnement

environnement, nature, écologie, biologiqueChaque année " plus de 13 millions de décès sont dus à des causes environnementales ". C'est la conclusion d'un rapport de l'OMS rendu public aujourd'hui. Les principaux tueurs : diarrhées,
paludisme et infections des voies respiratoires.

 

 

environnement, nature, écologique, bioSida : 40 millions de malades dans le monde

environnement, nature, écologie, biologiqueLe seuil des 40 millions de personnes vivant avec la maladie vient d'être franchi selon le dernier rapport d'Onusida. L'Afrique détient le triste record du plus grand nombre de séropositifs.

 

 

environnement, nature, écologique, bio Pour une nouvelle Afrique

environnement, nature, écologie, biologiqueNous sommes heureux de vous faire part des projets en cours avec nos amis africains du Sénégal et du Togo,soucieux d'établir de nouveaux rapports entre l'homme,l'animal et la Nature et qui présentent les réalisations en cours, révélant le travail de sensibilisation effectué sur le terrain malgré des conditions difficiles.

Ce travail important, favorise l'émergence d'une nouvelle conscience et touche de nombreuses personnes prenant à coeur le respect envers toute forme de vie.

 

 

environnement, nature, écologique, bioL'Iran a exécuté deux adolescents en raison de leur "homosexualité"

environnement, nature, écologie, biologiqueDeux adolescents homosexuels ont été exécutés publiquement le 19 juillet, sur la place de la "justice" de la ville de Mashhad. L'un était âgé de 18 ans, l'autre était mineur. Ils ont été identifiés par les initiales M.A. and A.M. Selon Outrage!, les deux jeunes gens auraient admis sous la torture avoir eu des relations sexuelles avec des hommes.

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa famine au Niger, catastrophe annoncée mais oubliée

environnement, nature, écologie, biologiqueUn raz de marée sans caméra ni élan de générosité submerge le Niger, celui de la faim. Sous l'action cumulée d'une sécheresse qui rappelle celle des années 1980 et d'une invasion de criquets destructeurs de récoltes, la famine sévit dans l'ouest de ce pays sahélien, aux confins du Mali et du Burkina Faso. Des paysans privés de céréales pour cause de prix inabordables mangent des racines, certains creusent les termitières pour y extraire des grains de mil stockés par les insectes.

 

 

environnement, nature, écologique, bioSHOA, camps de concentration, camps d'extermination : se souvenir pour qu'une telle horreur ne se reproduise jamais...

Photos difficilement soutenables, fruits d'une longue recherche sur internet.

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa firme Bayer demandait à la direction d'Auschwitz "un lot de femmes saines"

 

 

environnement, nature, écologique, bioPour la tragédie en Asie du Sud, faites un don

environnement, nature, écologie, biologiqueAsie du Sud une des plus grande tragédie de notre siècle !
 
Tous ensemble aidons les populations à reconstruire leur avenir, sans nous, ils sont perdus.....!

 

 

environnement, nature, écologique, bioLa Situation des enfants dans le monde 2005 : l'enfance en péril

Le sourire. Enfant bosniaque d'un camp de réfugiés. Zenica. Bosnie.1994.Pour la moitié des enfants du monde, l'enfance est une période de graves difficultés, affirme l'UNICEF - Ces années cruciales sont compromises par la pauvreté, les conflits et le SIDA

Malgré l'adoption quasi universelle de normes de protection de l'enfance, un nouveau rapport de l'UNICEF indique que plus de la moitié des enfants du monde souffrent de privations extrêmes liées à la pauvreté, à la guerre et au VIH/SIDA, autant de facteurs qui les spolient de leur enfance et retardent le développement des nations.

 

 

environnement, nature, écologique, bioDes millions de pauvres sans médicaments

environnement, nature, écologie, biologiqueCeux-là meurent toujours dans l'indifférence générale, isolés et ignorés de tous, sans médicaments et sans associations pour défendre leur droit de... vivre ! Ils sont ainsi des centaines de milliers dans les pays en développement (PVD), pauvres et victimes des maladies dites "négligées", puisqu'ils ont le tort de vivre en dehors du marché !

 

 

environnement, nature, écologique, bioUne personne meurt de faim dans le monde toutes les quatre secondes

environnement, nature, écologie, biologique815 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde. Ce chiffre diminue en moyenne de 6 millions par an. Mais il faudrait que cette baisse passe à 28 millions pour réduire de moitié le nombre de personnes mal nourries d'ici à 2015, objectif fixé par l'Onu.

 

 

Victor Cauduro Rojas

 

La violence contre les femmes représente le plus grand scandale de notre époque en matière de droits humains.

 

 

Contrôle des armes

Le commerce des armes est incontrôlé. Le commerce international des armes attise les conflits, la pauvreté et les atteintes aux droits humains.

 

 

Enfants soldats

Les enfants soldats sont exposés aux pires dangers et subissent les pires souffrances, tant psychologiques que physiques

 

Autres campagnes d'Amnesty International

 

Victor Cauduro Rojas

 

Savez-vous qu'il y a encore dans le monde des dizaines de milliers d'enfants esclaves?

 

La réalité des enfants esclaves

 

Selon une étude effectuée en 2002 conjointement par le Programme focal sur le travail des enfants (IPEC) et les Statistiques sur le travail des enfants (SIMPOC), deux départements du BIT (Bureau international du travail), 211 millions d'enfants, âgés de 5 à 14 ans, étaient économiquement actifs dans le monde en 2000. Ceci représente un peu moins de 5% de la population des enfants dans ce groupe d'âge.

Environ 73 millions d'enfants qui travaillent ont moins de 10 ans. La population totale d'enfants de 5 à 17 ans intervenant dans des activités économiques est estimée à 352 millions. Ces estimations ne font pas ressortir les différences de genre dans l'incidence globale des enfants qui travaillent. Dans les groupes d'âge 5 - 9 ans et 10 - 14 ans, la probabilité d'être engagé dans des activités économiques est égale aussi bien pour les garçons que pour les filles.

La majorité des enfants qui sont contraints au travail vivent dans des pays du Tiers-monde, en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud, mais on trouve aussi des enfants travailleurs en Europe et en Amérique du Nord. Cependant, le plus grand nombre d'enfants qui travaillent, soit 127,3 millions, âgés de 5 à 14 ans, sont dans la région Asie-Pacifique. Viennent ensuite les régions subsahariennes d'Afrique et latino-américaines et caribéennes avec 48 millions et 17,4 millions d'enfants respectivement.

Aucun pays n'est à l'abri : il y a 2,5 millions d'enfants qui travaillent dans les économies développées, et encore 2,5 millions dans les économies en transition. Par ailleurs, chaque année 22 000 enfants meurent dans des accidents liés au travail. En valeur absolue, les économies développées et en transition ont le plus faible niveau d'enfants travailleurs. L'Afrique subsaharienne a la plus grosse proportion d'enfants qui travaillent (près de 1 tiers des enfants âgés de 14 ans et moins).

Par ailleurs, le travail des enfants est un concept plus restreint que celui " d'enfants économiquement actifs ", excluant tous les enfants de 12 ans et plus qui ne travaillent que quelques heures par semaine dans l'exécution de tâches légères et permises et ceux de 15 ans et plus dont le travail n'entre pas dans la catégorie de " travaux dangereux ". On estime qu'en l'an 2000, il y avait dans le monde, 186 millions d'enfants travailleurs âgés de moins de 15 ans. Environ 110 millions avaient moins de 12 ans. Parmi les enfants du plus vaste groupe d'âge, 5 - 17 ans, il y avait approximativement 246 millions d'enfants travailleurs.


Faisant le point sur le travail des enfants en juin 2005, le Département de la communication du BIT évalue, dans ses faits et chiffres, que la plupart des enfants travaillent dans le secteur informel, sans protection légale ou réglementaire :
70 % dans l'agriculture, la chasse et la pêche commerciales ou la foresterie;
80 % dans le secteur manufacturier;
8 % dans le commerce de gros et détail, la restauration et l'hôtellerie;
7 % dans les services communautaires, sociaux et personnels, comme le travail domestique.

D'après le point sur le travail des enfants de juin 2005, 8,4 millions d'enfants sont prisonniers de l'esclavage, du trafic, de la servitude pour dettes, de la prostitution, de la pornographie et d'autres activités illicites. 1,2 million de ces enfants ont été victimes de trafic des êtres humains.


Au Bengladesh, en Inde, au Népal et au Sri Lanka, les enfants qui travaillent dans des plantations de thé ont un salaire si bas qu'ils travaillent souvent plus de 14 heures par jour.


En Amérique Latine, il est courant que de petites Indiennes soient "adoptées" par des familles blanches. Dès l'âge de 5 ou 6 ans, elles sont traitées comme des esclaves et surchargées de travail.


72 % des enfants domestiques commencent à travailler avant 7 h du matin et ne se couchent pas avant 11 h du soir. Leur tâche comprend le transport de l'eau et du bois de chauffage, le lavage, le nettoyage, la préparation des repas et les soins donnés aux enfants et aux personnes âgées de la famille.


En Inde, d'après le BIT, près de 420 000 enfants sont employés dans l'industrie du tapis. Les enfants tisserands ont en majorité entre 6 et 10 ans, parfois 4 ou 5 ans. Tous travaillent entre 10 et 12 heures par jour. Les conditions de travail sont abominables. Lorsque l'enfant s'endort, il est réveillé avec des coups. Il est enchaîné à son métier à tisser pour l'empêcher de s'enfuir, il est privé de nourriture et reçoit une amende dès qu'il fait une erreur. Ces amendes sont souvent si élevées que l'enfant est complètement privé de son salaire, ce qui l'enchaîne définitivement à son "patron".


Le BIT estime qu'un quart des travailleurs agricoles dans le monde sont des enfants. Au Zimbabwe, les enfants ramassent du coton et du café 60 heures par semaine pour environ 1 $. Au Brésil, près de 3 millions d'enfants âgés de 10 à 14 ans sont occupés à plein temps dans les plantations de sisal, de thé, de tabac, de coton et de canne à sucre.


En République Dominicaine, des enfants de 8 à 15 ans, recrutés en Haiti, sont conduits dans les plantations de cannes à sucre où des gardes les empêchent de s'enfuir. Ils travaillent 12 heures par jour, 7 jours sur 7, courbés au raz du sol, sans gants, ni bottes. Un seul repas est prévu, généralement du riz. Ils dorment dans des baraques dépourvues d'eau, d'électricité et de latrines.


 

environnement, nature, vert, écologie, biologique, planète Terre

Une entête réalisée bénévolement par Renée-Andrée ORABONA que nous remercions vivement.







Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre adresse e-mail:
Votre site web:
Votre message:

 
  Contre La Pollution !!
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  ( Modérateur )
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
  Publicité
  Site en 24 Langues ! Merci .
  ( Forêt )
LES NORMES EN VIGUEUR, Y COMPRIS LES NOUVELLES NORMES EUROPPEENNES POSENT PROBLEME POUR PLUSIEURS RAISONS :

- D'abord, seuls les rejets dans l'atmosphère sont pris en compte dans le calcul des rejets d'un incinérateur. Or, d'après Greenpeace [1], " La réduction des émissions de dioxine et des métaux lourds dans les fumées semble avoir abouti à un accroissement parallèle du re largage de ces substances dans les cendres résiduelles, qui contaminent notre environnement".

Conclusion : les quantités de polluants rejetées dans l'environnement sont largement sous-estimées.

- Par ailleurs, selon le même rapport, Les nouvelles directives européennes n'ont pas formulé leurs objectifs de réglementation et de contrôle en fonction des impacts sur la santé humaine, mais en fonction de la faisabilité technique.

Cela signifie que les normes s'alignent sur les évolutions techniques en matière de traitement des fumées. Elles ne s'alignent pas sur les recherches en matière de santé.

Pour preuve, la lettre du SMVO de mai 2000 présente un tableau qui compare les rejets garantis par le projet d'incinérateur géant et les normes. Dans ce tableau, on constate qu'une installation à la pointe de la technique parvient tout juste à respecter les normes, dans le meilleur des cas pour les molécules dangereuses comme les dioxines et les furannes, de nombreux métaux lourds (Sb, As, Pb, Cr, Co, Cu, Mn, Ni, V, Sn, Se, Te), les chlorures d'hydrogène, l'oxyde d'azote et d'autres polluants.

- Concernant les rejets dans l'atmosphère, l'incertitude sur les quantités de polluants relargués est liée à la méthode de mesure. En Belgique une étude a montré que la technique de mesure des dioxines sur quelques heures (18 heures dans l'étude) avait sous estimé les émissions de dioxines par un facteur trente à cinquante. Or en France les mesures ont lieu sur des périodes de 6 à huit heures.

En conclusion, il est permis de douter des garanties données par un constructeur en matière de quantité de polluants rejetés dans l'atmosphère.

- Une étude publiée par The Lancet en mai 2001 (cette revue fait autorité au niveau mondial en matière d'études épidémiologiques) montre que même des doses de polluants très faibles ( en dessous des normes ) entraînent des modifications biologiques et des conséquences négatives pour la santé.
  ( Pollution ! )
Être exposé aux polluants atmosphériques c'est entrer en contact avec eux par l'intermédiaire de l'air ambiant. L'effet sanitaire éventuel est lié, notamment à la "dose absorbée". Cette dose est éminemment difficile à mesurer (Plan Régional IDF sur la Qualité de l'Air - PRQA, 1999)
L'impact de la pollution dépend de notre état de santé, de la concentration des polluants dans l'air, de la durée d'exposition, et de l'importance des efforts physiques que nous réalisons.
Ces quatre facteurs sont très importants dans l'évaluation précise de risques sanitaires liés à la pollution chez un individu. Et, ce dernier point est particulièrement sensible dans les zones de loisirs où les activités physiques et sportives sont nombreuses et les enfants plus fragiles présents.

Les véhicules de type diesel sont fortement émetteurs d'oxydes d'azote et de particules fines. En effet, les diesels émettent 30 à 100 fois plus de particules que les véhicules à essence, ce qui constitue 90 % des particules émises par l'ensemble des véhicules !
La composition des particules qui sont présentes dans l'atmosphère reste complexe à déterminer vu qu'elles résultent de mélanges de substances et d'agrégats dont l'origine, la granulométrie et la composition chimique varient en fonction du temps et de l'environnement.
On peut ainsi y relever du carbone, des composés minéraux d'origine tellurique ou anthropique (métaux, sels, nitrates, sulfates, composés organiques : Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques (HAP)).
L'adjonction d'additifs dans le gazole pour le rendre plus performant est également à l'origine de la toxicité des particules. Les sulfates et le carbone restent les constituants principaux des particules. De plus, celles qui sont émises par les différentes sources se modifient au cours de leur passage dans l'atmosphère. Par exemple, une particule carbonée d'origine diesel de 0,1 micromètre (µm) peut s'agglomérer avec d'autres particules et s'enrober de nitrates et de sulfates provenant de la transformation chimique des polluants gazeux.
  ( Pollution de l'air )
Dorénavant, les médias relatent quotidiennement les problèmes environnementaux. Les occasions sont malheureusement devenues multiples et la pollution atmosphérique s'impose comme un sujet qui préoccupe de plus en plus les citoyens, les journalistes, les politiques et les gouvernements.
A ce titre, les alertes sont nombreuses comme en témoigne la presse : "En Île-de-France AIRPARIF recommande aux personnes à risques (jeunes enfants, personnes asthmatiques ou allergiques, insuffisants respiratoires chroniques, personnes âgées... ) d'éviter toute activité physique intense et de respecter scrupuleusement les traitements médicaux en cours" (TF1, le 18 juillet 1999) ; "La pollution atmosphérique s'est aggravée en Île-de-France : Tous les éléments étaient conjugués pour que des pics de pollution atmosphérique soient à nouveau enregistrés (...) une météo défavorable, avec du soleil et un vent faible, une circulation routière très intense" (Le Monde, le 30 juillet 1999).

Ces deux extraits de presse écrite et de journal télévisé rendent compte des quatre composantes de la pollution atmosphérique :

* celle-ci est nuisible à la santé des personnes sensibles et vulnérables,
* les activités sportives leur sont déconseillées,
* elle se traduit par des " pics " lors de situations météorologiques anticycloniques,
* elle émane majoritairement du trafic routier.

L'état de la qualité de l'air en Île-de-France est donnée par le réseau de surveillance AIRPARIF.

Ces informations et ces préoccupations relativement récentes (elles datent d'une vingtaine d'années environ) attestent du renforcement des réseaux de mesures de la pollution atmosphérique et expliquent les agitations politiques et gouvernementales.
La journée annuelle "En ville sans ma voiture" dont les avantages ne sont pas perçus unanimement en est un exemple tout comme les efforts très récents des constructeurs automobiles qui nous proposent enfin des moteurs alternatifs (hybrides, électriques...).

Tandis que la loi sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie fut promulguée fin 1996, la même année les programmes PRIMEQUAL (qui a pour objectif de dresser un état des connaissances sur les différents aspects de la pollution atmosphérique) et PREDIT (focalisé sur la pollution des transports terrestres) se sont associés sous le terme PRIMEQUAL-PREDIT, programme national de recherche pour une meilleure qualité de l'air à l'échelle locale. Ceci, afin de maintenir la cohérence de toutes les recherches menées dans le domaine de la pollution de l'air urbain. De plus, l'année 1999 a vu apparaître les Plans Régionaux pour la Qualité de l'Air (PRQA) qui répertorient sur une échelle régionale les principaux polluants atmosphériques et l'évolution des sources d'émissions.
9897 Visiteur ! 439358 visiteurs (1873194 hits) Sur le Site !
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=© Contre-la-pollution est un projet indépendant, et à but non lucratif . Toute les agence,de l'écologie ne le regarde pas, Les Associations Naturel et logos associés sont des marques déposées du groupe de Naturel. Tous droits réservés. Copyright, des marques déposées et d'autres droits du matériel de Contre-la-pollution et d'autres services du groupe de Naturel Groupe.. sur ce site Web est possédé par Contre-la-Pollution. Tous droits réservés. Contre-la-pollution ne fait en aucune façon partie d'un autre site écologique et n'appartient en rien au groupe Naturel Groupe. Par conséquent, Naturel Groupe ne saurait être tenu responsable des propos et contenus diffusés sur ce site. Contact us : contre-la-pollution@fr.st - Phone :En Cours ..